Pierre Dhainaut, à propos de L’Astre des anéantis

[…] L’essentiel, cher Nicolas, j’ai consacré plusieurs soirées à lire L‘Astre des Anéantis, mais lire, est-ce le verbe exact ? il en faudrait un autre moins fade ; une fois que l’on ouvre votre livre, il nous frappe, il nous happe, on se...

José Galdo, à propos de l’Astre des anéantis

Cher Nicolas, Je viens de terminer une première lecture comme une première traversée de L’ASTRE DES ANEANTIS qui n’est pas de tout repos tant les orages grondent et roulent de tous côtés… J’ai d’abord été surpris par cette tornade de...

Jean-Pierre Espil, à propos de l’Astre des anéantis

Cher Nicolas Rozier  J’ai bien reçu « L’Astre des Anéantis », âtres-êtres d’un feu dont les AA entonnent l’Artaudienne… Un immense MERCI pour ce chef-d’œuvre, ta dédicace et ta lettre d’accompagnement ! « pour Jean-Pierre Espil dont les larmes de barbare...